Marseille

Moi voici à Marseille pour une deuxième fois (techniquement la troisième). N’ayant pas pu visiter ce qui m’intéressait vraiment la première fois, j’en ai profité pour me faire plaisir. En arrivant dans la ville, je me suis donc dirigé vers mon auberge afin de déposer mes sacs, puis je me suis dirigé hors de la ville, en direction des Calanques.

Les Calanques

DSCN3330

Ne sachant à quoi m’attendre, j’étais émerveillé dès mon arrivé dans les Calanques, ces côtes blanches et abruptes qui longent la Méditerranée. J’ai donc entrepris une randonnée, qui, selon Google Maps, ne devait durer que 3 heures. 5 heures plus tard, j’étais arrivé à mon point d’arrivé. Ce n’est pas dû au fait que je marche lentement, mais plutôt à ce parcours hors du commun où l’on se retrouve souvent à 30 centimètres d’un plongeon de plus d’une vingtaine de mètres, ainsi qu’à ces montées et descentes que Google ne semble pas prendre en considération. Je me suis également perdu pendant près d’une heure (oups), et j’ai dû faire demi-tour plus d’une fois afin de retrouver mon chemin!

Malgré ces minutes passées à trouver la bonne route, je referais cette randonnée sans hésitation. Les vues que l’on a sur la côte et la mer sont tout simplement magnifique. Je recommande ce lieu à quiconque pense visiter le sud de la France.

Centre-ville et Vieux-Port

DSCN3424

En décembre dernier, j’ai eu l’occasion de voir le marché de noël ainsi que le vieux-port de Marseille, mais sans plus, étant donné que Marseille n’était qu’un point intermédiaire entre deux destinations. J’ai donc passé la journée à parcourir cette ville du Sud avant de m’envoler pour Rome.

Je me suis d’abord rendu à la Basilique Notre-Dame de la Garde, d’où j’avais un magnifique point de vue de la ville; les calanques et la mer d’un côté, et le centre-ville devant les vallons de l’autre. Le vieux-port offrait lui aussi une vue surprenante sur la ville de Marseille, particulièrement au sommet de la tour du Fort St-Jean. Pour y accéder, j’ai emprunté la passerelle du MUCEM, probablement l’un des bâtiments les plus connus de Marseille (après l’unité d’habitation de Le Corbusier), par sa structure de béton et surtout par son revêtement en béton fibré. J’ai terminé mon séjour à Marseille en flânant dans les rues, avant de me rendre à l’aéroport afin de débuter mon périple en Italie.

J’ai entendu plusieurs opinions au sujet de Marseille, des opinions allant du “C’est sale” et “Ça pu” au “C’est l’une des plus belles ville de France”. Après y être aller deux fois, je confirme que c’est effectivement sale et qu’il y a une légère odeur d’urine (surtout près de la gare) qui, par la majorité des gens, seraient considérée comme désagréable. Mais la proximité de Marseille aux Calanques et à la mer méditerranée nous fait vite oublier ces points négatifs.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s