Avignon

Les français aimants bien prendre des vacances, j’avais donc les deux dernières semaines d’avril pour me promener encore une fois à travers le continent européen. Mon choix s’arrêta sur l’Italie, notamment parce que Marseille-Rome fut le seul vol que j’ai trouvé à moins de 50€. Avant d’attaquer l’Italie pour une troisième fois, j’ai décidé deux passer par deux villes françaises, principalement parce que j’ai très peu vu du pays depuis que je suis arrivé en août dernier. Moi voilà donc, débarqué dans une ancienne papauté: Avignon.

Croyant qu’il y avait beaucoup à voir là-bas, je m’étais réservé un Airbnb non lui du centre (que je recommande fortement, les hôtes étant incroyables). Pourtant, la ville se visite très bien en une seule journée!

Palais des papes

Ayant étudié le palais des papes dans mon cours de théorique de l’architecture à l’Université Laval, j’avais le désir de voir ce bâtiment de mes propres yeux. Ce fut donc mon premier arrêt à Avignon. D’une assez grandes envergures, on y retrouve une multitude de salles, la majorité étant des chapelles ou autres endroits de prières. Le palais comprend également quelques cours intérieures, permettant l’entrée de lumière dans toutes les pièces du palais.

Les jardins juxtaposés à ce palais sont tout aussi beau que ce dernier. Étant situé en hauteur, ils offrent une vue en hauteur sur le reste de la ville d’Avignon. Ville médiévale, on peut y voir les fortifications qui englobent le centre-ville, ainsi qu’un fort qui devait probablement servir à la défense de celle-ci.

Sur le pont d’Avignon

Lors de mon passage, je devais au moins me rendre sur ce fameux pont, et peut-être y chanter ou y danser! Or, j’ai été un peu déçu face à celui-ci:

  1. Il faut payer une entrée de 4€ pour accéder à celui-ci (il existe toutefois une entrée double avec le palais des papes).
  2. Le pont n’est que semi-existant; la moitié du pont fut détruite, et ils nous est donc impossible de traverser le Rhône sur celui-ci.
  3. Son architecture est banale; outre la petite chapelle présente à mi-chemin, il ne s’agit que d’un simple pont en arcs fait de pierre.

Je peux néanmoins rayer cet item de ma liste de chose à voir! Le reste de la ville d’Avignon ressemble à la majorité des villes françaises: plusieurs places publiques où l’on retrouve terrasse de restaurants, boutiques et carrousel; des petites rues réservés aux piétons où l’on y retrouve bars et restaurants; quelques églises et parcs bien conservés. Cette “banalité” n’enlève toutefois rien à la ville, qui reste une jolie commune de France au passé médiéval.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s